Noche Blanca 2018: La torre Eiffel acoge la obra de ZEVS titulada "Eiffel Phoenix"

Entretenimiento
Martes, octubre 2, 2018 - 12:00

Con motivo de la Noche Blanca 2018 que se celebrará la noche del sábado 6 al domingo 7 de octubre, la torre Eiffel recibe al artista ZEVS. Después de haber acogido las obras de Sophie Calle (2012) y de Cleon Peterson (2016), el monumento se prepara para servir de escaparate a la obra Eiffel Phoenix: esta oscura claridad que desciende de las estrellas, programada en la prolongación de Constelaciones de los Inválidos, uno de los cuatro recorridos creados en el marco del evento nocturno de la capital francesa.

ZEVS está dispuesto a capturar la mismísima esencia de la torre Eiffel para hacer una propuesta de arte público y monumental. Esta instalación de luces —accesible para todos y que se repetirá varias veces desde la medianoche hasta las 7 h de la mañana— busca distorsionar el sistema de alumbrado de la estructura con el objetivo de «redistribuir el tiempo, la luz eléctrica de la torre Eiffel». La idea del artista es escenificar un combate entre dos visiones nostálgicas de París: la primera centrada en la construcción de Gustave Eiffel como una estructura de acero original y depurada, la segunda transforma dicha estructura en un haz de luz. Así, las luces de la Torre que centellean sobre los tejados de París «descenderán» todas, una a una, en el orden inverso a la construcción. Seguidamente, planta a planta, el monumento y su iluminación recuperarán su presencia.

 

Para acompañar esta obra, ZEVS acompasa su deconstrucción/reconstrucción lumínica con el ritmo de un extracto de la composición Oriente Occidente (1960) del músico Iannis Xenakis.

 

Para deleitarse con esta obra de luz, los mejores puntos de vista serán Trocadero y Champ-de-Mars.

INFOS PRATIQUES

 

La tour Eiffel est ouverte tous les jours de 9h30 à 23h45.

L’œuvre Eiffel Phoenix s’inscrit dans le parcours OFF de Nuit Blanche.

Elle sera diffusée en boucle de minuit à 7h du matin.

A propos de ZEVS

ZEVS, qui a débuté comme graffeur à Paris dans les années 90, s’est fait passer pour divers personnages tels que The Shadow Flasher et The Serial Ad Killer. ZEVS doit son nom à un train qui a failli l’écraser alors qu’il réalisait un tag dans un tunnel du métro. A partir de 1998, il abandonne le graffiti traditionnel au profit d’un tracé à la peinture des ombres du mobilier urbain de Paris. Quelques années plus tard, il commence à faire du détournement visuel d’affiches publicitaires en bombant de rouge le visage des modèles des publicités. A Berlin, en 2002, il prend en otage l’égérie des cafés Lavazza et kidnappe l’affiche de 10 mètres de haut. Après la libération de l’otage en 2005, ZEVS va détourner les logos des grandes marques en les faisant dégouliner (les liquéfiant). ZEVS est également connu pour ses œuvres dites « proper graffiti » réalisés sur les murs sales de la ville. Il peint au karcher des messages invisibles à l’œil nu que seule la lumière ultraviolette est capable de révéler.

A propos de Nuit Blanche

Depuis 2002, la Ville de Paris organise Nuit Blanche, chaque premier samedi d'octobre, de 19h à 7h du matin. Il s'agit de proposer un grand événement, populaire et festif, centré sur l'installation d'œuvres d'art dans l'espace public ou dans des bâtiments parisiens emblématiques. Depuis la première édition, 3 000 artistes y ont participé, avec environ 250 projets artistiques dans tout Paris, 15 kilomètres de parcours artistiques, et près d’un million de participants. C’est Gaël Charbau, directeur artistique pour Universcience, qui assure la direction artistique de cette édition 2018 dont le thème s’inspire de quatre constellations : la constellation des Invalides, la constellation de l’Ile Saint Louis, la constellation de la Villette et la constellation de la Porte Dorée.

A propos de la Société d’Exploitation de la tour Eiffel (SETE)

Le 1er novembre 2017, la Ville de Paris a confié l’exploitation et la gestion de la tour Eiffel à la SETE dans le cadre d’une délégation de service public pour une durée de 15 ans. La SETE est une société publique locale dont le capital est détenu à 60% par la Ville de Paris et à 40% par le Département de Paris. La SETE compte environ 340 salariés et a réalisé 83,3 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2017.