Point d'étape chantier du 14 juin 2018

Jeudi 14 juin 2018
La tour Eiffel se transforme, un nouveau parcours de visite au cœur d’une enceinte protégée. Depuis novembre 2017, la Dame de fer a entamé de profondes transformations tant pour ses installations que le parcours visiteurs. Une remise en beauté digne du symbole qu’elle représente et qui répond à deux objectifs : magnifier le monument tout en le plaçant à la hauteur des standards internationaux en matière d’accueil touristique. Une première étape vient récemment d’être franchie avec la modification des accès visiteurs et la pose de la première paroi vitrée.

 « La tour Eiffel ouvre cette année un nouveau chapitre de son histoire avec la volonté d’être à la hauteur de la flamme suscitée par le monument le plus emblématique de Paris explique Anne Yannic, directrice générale de la SETE. Notre projet est ambitieux : il vise à sublimer la Tour tout en offrant aux visiteurs une expérience de découverte réinventée, alors même que la Ville s’apprête à accueillir des événements internationaux majeurs, au premier rang desquels les jeux Olympiques ».

 

De nouveaux accès et un périmètre qui englobe désormais les jardins

 

Afin d’offrir aux visiteurs une découverte du monument plus harmonieuse et de (re)mettre en valeur les jardins, la Délégation de Service Public (DSP) accordée par la Ville de Paris à la SETE pour une durée de 15 ans — effective depuis le 1er novembre 2017 — a élargi le périmètre du site tour Eiffel. Celui-ci englobe désormais les jardins latéraux jusqu’aux allées Léon Bourgeois et Paul Deschanel.

Ainsi, depuis mars 2018, les visiteurs accèdent aux caisses en passant par les jardins historiques entourant le monument et répertoriés Espaces Boisés Classés (EBC). Ces derniers ont été réaménagés afin d’offrir aux visiteurs un nouveau parcours de visite et une perspective inédite sur le monument. L’accès aux jardins et au parvis est gratuit.

 

Dans cet espace, des guérites de sécurité vitrées ont été installées en bordure des allées cavalières, sur l’axe Est-Ouest. Une fois entré sur le site, le visiteur déambule sur des allées recouvertes d’un revêtement en « stabilisé », au milieu de beaux jardins qui invitent à la flânerie ; plus de 2 hectares de végétation entourés d’une grille métallique en acier Corten (matériau qui résiste aux conditions atmosphériques), d’une hauteur de 3,24 mètres, spécialement conçu pour la tour Eiffel et dont la forme s’inspire du dessin du monument.

 

On se promène au milieu d’arbres centenaires, de quelque 2 000 arbustes, 20 000 plantes vivaces…, et l’on prend le temps de (re)découvrir l’esprit romantique de ces lieux de même que les perspectives — appelées cône de vision — jusqu’alors oubliées.

D’ici juillet 2018, du mobilier urbain sera également installé. La réfection des deux bassins et la remise en eau de la cascade rocheuse complètent la réhabilitation de ce bel écrin de verdure.

 

 

La paroi en verre, point d’orgue du projet de sécurisation du monument

 

Parallèlement aux accès paysagers, une enceinte en verre pleinement intégrée dans l’espace est érigée sur les deux côtés du monument : le long du quai Branly et le long de l'avenue Gustave Eiffel. Cette palissade en verre extra-clair, doublée de plots anti voitures-béliers, permettra aux visiteurs de retrouver la perspective (classée) qui s’étend depuis le Champ-de-Mars jusqu’au Trocadéro. Elle a été imaginée par l'architecte autrichien Dietmar Feichtinger, à l'origine entre autres de la passerelle Simone-de-Beauvoir à Paris et de l’ouvrage d’accès au Mont-Saint-Michel.

 

Rappelons enfin que ce projet de sécurisation fait suite aux préconisations de la préfecture de police. Il vise à pérenniser de façon esthétique le dispositif installé à l’occasion de l'Euro de football 2016.

 

 

QUELQUES CHIFFRES

 

. Coût du projet : 35M€

. Superficie des jardins : environ 2 hectares en comptant les 2 lacs

. Superficie du lac côté allée des Refuzniks : 1 629 m²

. Superficie du lac côté allée Jean Paulhan : 1 687 m²

. Concernant l'aspect paysager : environ 2 000 arbustes et 20 000 plantes vivaces plantés (fougères, muguet, hortensias...); présence de 2 arbres dits remarquables (centenaires), etc.

 

 

Paroi vitrée :

. Epaisseur du verre : 6,5 cm

. Poids d’un module : 1,5 tonne au maximum

. Dimensions d’un module : 3 m de haut x 2,20 m de large

. Nombre total de modules : 450

. Longueur paroi avenue Gustave Eiffel (sas inclus) : 226,6 m

. Longueur paroi Quai Branly (sas inclus) : 224,8 m

. Nombre de plots anti voitures-béliers : 420

 

 

. Grille style Eiffel :

. Hauteur : 3,24 m (soit 1/10ème de la Tour) 

. Longueur côté allée des Refuzniks : 151,2 m

. Longueur côté allée Jean Paulhan : 153,1 m

 

 

 

CONCEPTION-REALISATION

 

Architecte et maître d’œuvre : Dietmar Feichtinger

 

Entreprises en charge des travaux :

Eurovia avec SAS Mabillon : base-vie chantier, voirie, paysage, maçonnerie

Segex avec Viry : structure fondations, vitrage, clôture, guérites

Satelec avec Semeru : systèmes électriques et de communication

 

 

 

 

INFOS PRATIQUES

 

La tour Eiffel est ouverte tous les jours de 9h30 à 23h45 (de 9h à 00h45 entre le 7 juillet et le 26 août)

Tarifs :

Billet escaliers (valable jusqu’au 2ème étage) : adultes 10€ - jeunes 12/24 ans 5€ - enfants 4/11 ans 2,50€

Billet ascenseur (jusqu’au 2ème étage) : adultes 16€ - jeunes 12/24 ans  8€ - enfants 4/11 ans 4€

Billet sommet : adultes 25€ - jeunes 12/24 ans 12,50€ - enfants 4/11 ans 6,30€

 

Bon plan (en vente uniquement sur place) :

Billet combiné : adultes 19€ - jeunes 12/24 ans 9,50 € - enfants 4/11 ans 4,80 €

 

Les enfants de moins de 4 ans sont les invités de la Tour.

 

 

 

 

 

 

A propos de la Société d’Exploitation de la tour Eiffel (SETE)

Le 1er novembre 2017, la Ville de Paris a confié l’exploitation et la gestion de la tour Eiffel à la SETE dans le cadre d’une délégation de service public pour une durée de 15 ans. La SETE est une société publique locale dont le capital est détenu à 60% par la Ville de Paris et à 40% par le Département de Paris. Son conseil d’administration est présidé par Bernard Gaudillère, Conseiller de Paris. La SETE, qui compte environ 340 salariés et a réalisé 83,3 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2017, est dirigée par Anne Yannic.

 

 

A propos de Dietmar Feichtinger

Né en Autriche, Dietmar Feichtinger a effectué ses études d’architecture à l’Université technique de Graz. Diplômé avec la mention très bien en 1988, il poursuit ses collaborations avec des agences autrichiennes, avant de venir s’établir en France en 1989. Chef de projet chez Philippe Chaix et Jean-Paul Morel, il créé son agence en 1994. Basé à Paris et à Vienne, il est entouré d’une trentaine de collaborateurs et enseigne en Allemagne, en France et en Autriche. Il a reçu de nombreuses distinctions pour son travail. On peut découvrir la diversité des réalisations de Dietmar Feichtinger Architectes sur : www.feichtingerarchitectes.com.