1ère édition du Prix du Design Tour Eiffel : 3 lauréats récompensés

Institutionnel
Samedi 14 septembre 2019

En collaboration avec les Ateliers de Paris, la Société d’Exploitation de la Tour Eiffel (SETE) récompense trois projets dans le cadre de la première édition du prix du design Tour Eiffel. À l’occasion des 130 ans du monument, ce concours de création d’objets autour de ce chef d’oeuvre architectural fait écho à la stratégie de valorisation de la marque tour Eiffel initiée par la SETE. La remise des prix s’est déroulée le 14 septembre dans le salon Gustave Eiffel, au 1er étage de la Tour, en clôture de la Paris Design Week.

 

Trois lauréats qui vont faire rayonner la Tour…

Pour cette première édition, trois projets ont été récompensés dans trois catégories :
- Un motif, déclinable sur les produits dérivés tour Eiffel développés par la SETE en partenariat avec ses fournisseurs
- Un objet du quotidien
- Un objet d’exception

Les projets sont en adéquation avec l’ambition de refléter le rayonnement du monument, sa dimension patrimoniale ou encore son caractère d’innovation.

 

1. DANS LA CATEGORIE « MOTIF » :

Le projet « Fragments » : d’une série de photos de la tour Eiffel, Lucie Touré a extrait un répertoire de formes servant de base à l’élaboration d’un motif. Elle a créé une série d’éléments graphiques qui évoque sa structure de métal. Son ambition a été de valoriser le monument en le suggérant, en sublimant les détails de son architecture; que l’on reconnaisse la tour Eiffel sans pour autant exposer l’intégralité de sa silhouette. Elle confère ainsi à son motif de la modernité en tentant de le rendre intemporel comme l’est la Tour.

Bio : Lucie Touré est diplômée de l’ESAA Duperré en broderie et de l’ENSAD en Design textile et matière. Résidente aux Ateliers de Paris, elle reçoit en 2019 le soutien de la Fondation Banque Populaire. Designer textile et papier, Lucie Touré est installée à Paris. Dans son atelier, elle travaille le papier auquel elle associe des savoir-faire textile. Ses créations se destinent au secteur du luxe. « Je suis très heureuse de faire partie des lauréats de cette première édition du prix du Design Tour Eiffel. C’est un honneur de voir mes créations associées à la tour Eiffel qui est selon moi, le plus bel emblème de la Ville de Paris ».

 

2. DANS LA CATEGORIE « OBJET DU QUOTIDIEN » :

Le projet « Eiff’élève » : hommage au passé et espoir pour le futur, Eiff’élève est un jeu d’éveil et de construction permettant aux enfants de combiner les modules de la tour Eiffel pour la reproduire ou la réinventer. Conçu en France avec un bois écologique PEFC, Eiff’élève est un jouet éthique et écologique. Recouvert d’une peinture éco-labellisée, il comporte 11 pièces dont un socle surmonté d’un cylindre permettant l’encastrement des 10 modules.

Bio : Angélique Pourtaud a été formée à l’École de design Nantes Atlantique. Designer passionnée, elle aspire à créer des solutions innovantes répondant aux nouveaux défis sociaux, économiques et écologiques tout en transmettant des énergies et des émotions. « Je suis particulièrement touchée par le fait de partager avec les membres du jury et les organisateurs de ce prix, les valeurs d’accès à la culture, de réappropriation du patrimoine français et de créativité que j’ai souhaité insufflé à mon projet ».

 

3. DANS LA CATEGORIE « OBJET D’EXCEPTION » :

Le projet « La Tour dans la peau » : assemblage iconique et signature de l’architecture de Gustave Eiffel, le rivet est ici magnifié et devient bijou. L’oreille prend la place de la Tour et le fer se métamorphose en or. Quoi de plus « chic à la française » que d’arborer ces rivets précieux, intemporels, aussi élégants devant que derrière l’oreille ? Sous un écrin de verre, un morceau de la tour Eiffel semble avoir été déposé pour porter cette parure. Un souvenir inoubliable, symbolique; un morceau de Paris pour toujours.

Bio : né à Paris en 1979, Marc Venot sort diplômé de l’ENSCI en 2004. Pendant six ans, il travaille au sein d’une agence parisienne de design global. En 2011, il ouvre son propre studio de design à Paris. Il obtient le Grand Prix de la Création de la Ville de Paris en 2016, le German Design Award et l’Etoile de l’Observeur du design en 2016 et 2014 ainsi que le premier prix du concours Emile Hermès en 2014. « La tour Eiffel étant le symbole incontesté de Paris, c’est avec un immense honneur que je reçois ce prix et je serais le designer le plus heureux du monde si à ma petite échelle je participe à son rayonnement ».

 

… parmi douze projets sélectionnés

Pendant une première phase dite de candidature qui s’est déroulée du 15 avril au 22 mai 2019, les candidats ont proposé des objets durables, formalisés de façon innovante, susceptibles d’être fabriqués localement, faciles à transporter et inspirés par l’univers de la tour Eiffel.

A l’issue de cette première étape, 12 projets (4 par catégorie) ont été retenus. Le jury* s’est ensuite réuni le 4 septembre dernier à la Mairie de Paris pour délibérer et déterminer les gagnants. Ces objets seront édités puis commercialisés dans les boutiques de la tour Eiffel, voire, dans un second temps, dans d’autres points de vente. 

Une mise en lumière de la jeune création en matière de design, mode ou métiers d’art

Emblème de Paris, la tour Eiffel est un sujet de choix pour un concours de design tant elle convoque l’imaginaire, l’émotion, la culture et l’élégance. Visant à promouvoir les valeurs de la Tour telles que l’universalité et la citoyenneté, le prix Design Tour Eiffel porte également les dimensions d’innovation et de modernité incarnées par le monument.

 

* Le jury du Prix du Design Tour Eiffel se compose de :
- Patrick Branco Ruivo, directeur général de la SETE ;
- Frédéric Hocquard, adjoint à la Maire de Paris, chargé de la Vie nocturne et de la Diversité de l’économie culturelle
- Jean-François Martins, adjoint à la Maire de Paris, chargé de toutes les questions relatives au sport, au tourisme, aux Jeux olympiques et paralympiques ;
- Philippe Nigro, designer ;
- Elise Fouin, designer ;
- Tomas Erel, président de designerbox.com ;
- Stéphanie Bernede, directrice des achats et des collections Arteum ;
- Pierre Gendrot, coordinateur Paris Design Week.

 

À propos de la Sociéte d’Exploitation de la Tour Eiffel
Le 1er novembre 2017, la Ville de Paris a confié l’exploitation et la gestion de la tour Eiffel à la SETE dans le cadre d’une délégation de service public pour une durée de 13 ans. La SETE est une société publique locale dont le capital est détenu à 99% par la Ville de Paris et à 1% par la Métropole du Grand Paris. Bernard Gaudillère, Conseiller de Paris, préside son Conseil d’Administration. La SETE compte environ 340 salariés, elle est dirigée par Patrick Branco Ruivo et a réalisé 99,8 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2018.

À propos des Ateliers de Paris
Au coeur du dispositif de la politique de la Ville de Paris en faveur du secteur du design, de la mode et des métiers d’art, les Ateliers de Paris offrent aux professionnels des services pour le développement de leur activité : conseils et formations pour les professionnels franciliens ; hébergement et accompagnement de 2 ans pour 40 porteurs de projets ; valorisation et promotion lors d’événements in situ et hors les murs ; soutien et reconnaissance au travers d’un prix de perfectionnement aux métiers d’art et des Grands Prix de la Création de la Ville de Paris ; mise en lumière des artisans créateurs du Label Fabriqué à Paris ; développement à l’international : résidences croisées, programme d’échange de savoir-faire ; aide aux professionnels pour s’implanter sur le territoire parisien grâce à l’outil immobilier ; soutien aux associations du secteur ; suivi des écoles d’arts appliqués de la Ville de Paris.